Aller au contenu

La pluie qui inspire

La pluie qui inspire-

Depuis trois jours, il ne cesse de pleuvoir, le temps semble s’être arrêté. Il refuse d’avancer. Les nuages gris ont envahi le ciel ; l’odeur âcre des arbres et leurs feuilles polluent l’atmosphère. Il fut un temps ma vie était aussi comme cela, sans soleil et ses rayons pour me caresser le visage ; pas de lumière éclatante pour éclairer mon chemin. T’es-tu déjà senti si abattu par les problèmes que tu ressens que ta vie est coincée quelque part entre la nuit (l’ennui) et la pluie ? Pas d’aurore à l’horizon, tout est triste et gris à la fois.

J’ai eu à vivre ces moments plusieurs fois. Des moments d’incertitude et de doute sur qui j’étais vraiment, des moments où j’étais bloquée entre deux tempêtes. La vie n’était pas du tout rose comme on dit et la peur avait envahi mon cœur. La peur du lendemain, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de l’échec et d’être encore un échec. En réalité, il y a des moments comme cela où les nuages gris envahissent ton ciel bleu et la tristesse gagne ton cœur.

Cependant, ces moments ne durent jamais bien longtemps. Le ciel gris ne demeure pas toujours ainsi. Dans mon cas, ces trois jours d’orages m’ont permis de revoir mes limites et de travailler davantage sur moi-même. Parfois il pleut beaucoup et la journée semble être bousillée, alors je reste calme, je prends le temps de m’asseoir, et je bois un thé chaud sous une couverture dans mon canapé. (ça fait toujours du bien 😉 Et je rends grâce à Dieu.

Les lecteurs de cet article ont également lu: Mon meilleur souvenir d’enfant

Quand j’étais petite, j’aimais entendre la pluie tombée sur le toit de notre maison, ça me berçait la nuit et m’aidait à dormir. On est si souvent enveloppé par des situations et des circonstances qui nous amènent à vivre la vie à 100 à l’heure. Ce qui nous fait souvent passer à côté de l’essentiel. Dans mon cas, je me suis rendu compte que c’était souvent ainsi. La pluie freine peut-être nos activités, mais elle est aussi pour moi une grande source d’inspiration. J’ai écrit certaines des plus belles scènes de mon roman Le chemin de l’amour bloqué à la maison par la pluie.

J’aime la pluie (mais je déteste quand il pleut sur moi 😉 ), j’aime regarder par ma fenêtre et observer les cordes qui descendent du ciel sur la terre. L’eau en passant nettoie tout sur son passage. Alors quand il pleut maintenant, je ne peux me lasser de regarder et d’admirer la beauté de la création. Dieu a fait toute chose bonne et la pluie aussi.

Et vous, qu’est-ce que vous évoque la pluie ?

Dites-le-moi dans les commentaires
Vous êtes précieux (se) 😉

Lire aussi :

Si vous avez aimé l'article, vous pouvez le partager! :)

2 commentaires sur “La pluie qui inspire”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :